Col de la Croix Blanche (906m) en boucle par Arcizac-Ez-Angles

with Pas de commentaire

Situé dans le piémont des Hautes-Pyrénées, ce petit col haut de 906m est une excellente préparation hivernale avant la réouverture des grands cols pyrénéens. Cette boucle réalisée depuis le village de Bénac permet également de rouler sur des routes de campagnes pleines de charme, offrant une vue superbe sur la chaîne pyrénéenne.

Informations principales :

  • Date : Le 02.01.2017
  • Niveau : 
  • Départ : Bourg de Bénac – Rue du Pic du Midi
  • Longueur : 42 km
  • Dénivelé : + 956m / – 959m
  • Altitude min / max : 348m / 906m
  • Carte du parcours :

Remarque : Le trajet n’a pas été obtenu par un GPS sur le terrain. il a été tracé « à la main » a posteriori sur la carte à l’aide du planificateur de parcours Openrunner. L’itinéraire est approximatif, ne pas lui accorder une trop grande précision (distance, altitude, dénivelé). L’utiliser plutôt comme un croquis, il ne remplace en aucun cas une carte détaillée. Il convient à chacun de respecter le code de la route et de prendre ses responsabilités.

 

Principales étapes :

Averan

Col de la Croix Blanche en boucle par Arcizac-Ez-Angles

Départ de Bénac. Quelques mètres seulement après avoir passé la petite commune de Barry, on doit déjà s’employer pour monter une route étroite durant 2 km qui nous permet de rejoindre le beau village d’Averan. En effet, le premier quart de cette sortie consiste à contourner les crêtes du Miramont (645m), facilement reconnaissables par ces antennes. Dans la montée on peut contempler le Midi de Bigorre (2 877m) ainsi que le Montaigu (2 339m). Après avoir traversé Averan, la montée ne faiblit pas durant les 2 kilomètres qui suivent (4km de montée au total à 5-6% de moyenne). Une fois les crêtes contournées, un large panorama sur la chaîne pyrénéenne s’offre à nous, notamment sur le pic du Jer (951m), le Vignemale (3 298m) ou encore l’Ardiden (2 988m).

 

Arcizac-Ez-Angles

Col de la Croix Blanche en boucle par Arcizac-Ez-Angles

On descent ensuite durant 2km pour rejoindre Julos, Bourréac et Lézignan. L’arrivée à Arcizac-Ez-Angles marque le début de la montée au col de la Croix Blanche (906m). On emprunte la D937 (attention aux voitures) avant de tourner à droite sur la D98 en direction de Lahitte-Ez-Angles où les choses se corsent. On monte d’abord quelques lacets en forêts où le gel est encore un présent sur quelques portions de pistes. Ça monte dur jusqu’au village de Lahitte (jusqu’à 9% par endroit), je m’aperçois alors que ce petit col n’est pas si simple surtout si l’on manque de kilomètres dans les jambes comme c’était le cas pour moi! Le cadre est très plaisant, j’ai pu voir écureuils et buses entre autres. La pente s’adoucit légèrement mais demande toujours un effort aux jambes sur 3,5km pour arriver à Arrodets-Ez-Angles. Sur la route, on à la joie d’observer les massifs du Pibeste, du Gabizos (2 692m) et du Balaïtous (3 144m).

 

Col de la Croix Blanche (906m)

Col de la Croix Blanche en boucle par Arcizac-Ez-Angles : sommet

Le plus dur est fait. On finit par rejoindre le col de la Croix Blanche en poursuivant sur une route devenue moins sinueuse et plus douce malgré une petite portion bien raide. Je suis seul au sommet, peu de monde fréquente cette route j’ai l’impression. Un panneau d’information nous explique pourquoi il y a cette croix blanche. Du sommet, on a un très beau panorama sur la plaine tarbaise et l’aéroport de Tarbes-Lourdes. Mais c’est bien le pic du Montaigu (2 339m) qui est particulièrement mis avant depuis ce col avec son profil élancé.

 

Loucrup

Col de la Croix Blanche en boucle par Arcizac-Ez-Angles

Du col, il faut descendre vers le Nord en empruntant la D99 direction Neuilh. La decente est agréable et me permets de récupérer des forces tranquillement. On peut voir l’Hôpital Le Montaigu avant de traverser le village d’Astugue. On retrouve après la D937 qu’il faut traverser pour rejoindre le village de Loucrup. Les derniers kilomètres sont très simples pour rejoindre Bénac non loin de là. On termine ce périple par une dernière vue sur le Midi de Bigorre (2 877m) et l’Arbizon (2 831m).

Pour résumer, un excellent terrain d’entraînement avant de partir à l’ascension de nos grands cols, en parcourant une route bucolique où l’on se sent plutôt seul dans ce monde !

 

La sortie en images :

 

Répondre