Randonnée au refuge des Oulettes de Gaube . 2 151m

with Pas de commentaire

Au cœur du Parc National, cette randonnée jusqu’aux Oulettes de Gaube nous permet de découvrir la magnifique vallée de Gaube depuis le site du Pont d’Espagne avec l’objectif d’admirer le plus haut sommet des Pyrénées française : le Vignemale et sa Pique longue (3 298m).

Informations principales :

  • Date : Le 27.06.2016
  • Niveau :

     NIVEAU 3

Aucune difficulté particulière avec une bonne condition physique. Le dénivelé est inférieur à 500m mais peut être usant avec la distance. Le sentier est très bien marqué et balisé (GR10). Attention : en été le soleil peut frapper fort. En présence de neige cette randonnée demande un équipement adapté.

  • Départ : Parking du Pountas (1 460m) – Site du Pont d’Espagne
  • Longueur : 18 km
  • Dénivelé : + / – 737m
  • Altitude min / max : 1 460m / 2 151m
  • Carte IGN TOP 25 : 1647 OT – Vignemale/Ossau/Arrens/Cauterets/PNP
  • Carte, profil et altimétrie du parcours :
         

Remarque : Le trajet n’a pas été obtenu par un GPS sur le terrain. il a été tracé « à la main » a posteriori sur la carte à l’aide du planificateur de parcours Openrunner. L’itinéraire est approximatif, ne pas lui accorder une trop grande précision (tracé, distance, altitude, dénivelé…). L’utiliser plutôt comme un croquis, il ne remplace en aucun cas la carte détaillée indiquée en référence ci-dessus.

Panorama à 360° depuis le Refuge des Oulettes de Gaube (2151m) :

Principales étapes :

Le Pont d’Espagne et sa cascade

randonnée au refuge des oulettes de gaubeDepuis le parking du Pountas (1 460m), le Pont d’Espagne s’atteint en quelques minutes de marches seulement (environ 400 mètres à parcourir). L’endroit est magique et nous plonge directement dans le bain! Le site est très (très) fréquenté tout au long de l’année, je ne peux que vous encourager à aller plus loin.

 

 

 

Le lac de Gaube

randonnée au refuge des oulettes de gaubeSon accès très facile et le point de vue qu’il offre en font un des lacs les plus emblématiques de la chaîne. Il est situé à 1 725m d’altitude et fait miroiter le plus haut sommet des Pyrénées française : Le Vignemale (3 298m). Il s’atteint en à peine 1h de marche depuis la cascade du Pont d’Espagne (suivre le GR10), ou bien 2 fois moins longtemps en prenant le télésiège de Gaube, ce que nous avons fait (environ 10min de montée puis 15-20min de marche sur un sentier plat pour le rejoindre).

 

 

La cascade Esplumouse

randonnée au refuge des oulettes de gaubeTraversée le lac de Gaube en suivant le GR10. L’itinéraire remonte alors le gave des Oulettes, le paysage est sublime, très coloré. Il faut passé sur la rive droite du torrent en empruntant une passerelle métallique. La pente se raidie pour atteindre le haut de la cascade à 1 949m. Cette cascade est la seule visible depuis le lac de Gaube.

 

 

 

La cascade Darré Splumouse

randonnée au refuge des oulettes de gaubeLe paysage change au fur et à mesure que l’on se rapproche du refuge des Oulettes. Le minéral prend le pas sur le végétal, les éboulis sont plus nombreux. La cascade est situé aux alentours des 2000m d’alitude, avec en arrière-plan l’imposant massif du Vignemale.

 

 

 

Les Oulettes de Gaube

randonnée au refuge des oulettes de gaubeUne fois la cascade Darré Splumouse passée, il reste encore un peu de marche avant de voir le refuge à 2 151m, d’autant plus que celui-ci peut paraître long à atteindre car il ne se dévoile qu’au dernier moment ! Il est courant de voir se balader quelques marmottes dans le coin, et de les prendre en photo si l’on ne fait trop de bruits. La fin du parcours demande un dernier effort car il s’élève en lacets. La récompense de ses efforts ne se fait pas tarder : une vue privilégier sur la face nord du Vignemale et le glacier des Oulettes. Le retour se fait par le même itinéraire.


 

 

 

La rando en images :

 

Garer la voiture au très grand parking du Puntas (1 460m, à 7km de Cauterets). Celui-ci est payant. Des navettes payantes permettent également de s'y rendre en été

Arrivée en début de matinée sous le porche qui marque l'entrée au site du Pont d'Espagne. Pour le moment le temps n'est pas très accueillant, les nuages masquant les hautes cimes du lieu

Depuis le parking, nous allons nous rendre au télésiège de Gaube en passant par la cascade du Pont d'Espagne pour s'élever vers le lac de Gaube (1 725m). Ensuite il faudra utiliser ses jambes pour rejoindre le refuge des Oulettes de Gaube (2 151m)

En direction de la cascade, vue sur le Pont d'Espagne

L'hôtel du Pont d'Espagne fait face à la cascade

L'impressionnante cascade du Pont d'Espagne

Nous suivons la direction des télésièges

Arrivée au télésiège de Gaube

Nous traversons une brume épaisse...

...Mais c'est une énorme surprise qui nous attend en haut !

A la descente du télésiège, le temps est magnifique. Nous avons passé l'épais rideau nuageux et avons gagné quelques degrés 🙂

Vue vers le Nord-Est, en direction du parking du Pountas. Le pic de Viscos (2 141m) a fière allure au-dessus de cette mer de nuages

Arrivée au lac de Gaube après 15 petites minutes de marche depuis le télésiège

Traverser le déversoir du lac par une passerelle. Le paysage est de toute beauté

L'hôtellerie du Lac de Gaube est très facilement accessible et offre un superbe point de vue sur la face nord Vignemale

Pas de mot pour décrire la beauté du lieu

Poursuivre la randonnée en empruntant le sentier qui longe le côté droit du lac

Pins à crochet et rhododendrons apportent beaucoup de couleurs à ce paysage de carte postal

Après avoir traversé le lac, maintenir sa marche sur le sentier qui se poursuit sur des éboulis côté droit.

Vue sur le glacier du Petit Vignemale

Le sentier est très bien marqué et longe le gave des Oulettes

Petite cascade visible peut après avoir quitté le lac. On l'appelle communément la cascade du lac de Gaube

Après avoir franchi le pont métallique poursuivre en direction de la cascade Esplumouse. La cabane du Pinet (1 783) en contre-haut peut servir d'abri en cas de besoin.

Le sommet des Pyrénées française se dévoile au fur et à mesure de la marche

Dernières vues en direction sur le lac avant d'atteindre la cascade Esplumouse

Nous poursuivons notre route pour atteindre le haut de la cascade par la rive droite du torrent

Arrivée en haut de la cascade Esplumouse (1 949m)

Le bruit de la chute d'eau nous donne une idée de la force torrent

Découvrir cet endroit fabuleux en prenant son temps est tout simplement un pur plaisir

Le Pic Arraillé (2 750m) La récompense au bout de cet ligne droite : une vue superbe sur le Vignemale et sa Pique Longue (3 298m)

Passer sur la rive gauche du gave par cette passerelle

A gauche, la cascade Darré Splumouse. A partir de là le sentier devient plus raide et serpente entre éboulis et ruisseaux

En regardant derrière, on voit une partie du chemin parcourut

Un escarpement rocheux nous demande de produire un petit effort avant d'atteindre le plateau des Oulettes

L'imposant Vignemale fait face aux randonneurs. On dirait un spectaculaire amphithéâtre rocheux

Zoom sur la Pique Longue, plus haut sommet des Pyrénées française (3 298m)

Nous décidons de faire une pause de quelques minutes avant d'arrivée au refuge

Poursuivre sur le même sentier en ignorant la petite passerelle en bois (nous l'avons emprunté avant de nous rendre compte au bout de quelques mètres que ce n'était pas la bonne voie)

Une marmotte se laisse prendre en photo

Les fleurs donnent de superbes couleurs. Ici des gentianes printanières

Dernière montée sinueuse avant d'atteindre le but de cette randonnée

Le refuge des Oulettes de Gaube se montre enfin ! Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de marcher les derniers passages peuvent paraître longs avant de l'atteindre, mais cela vaut le coup !

Une autre marmotte croise notre chemin

Une gentiane de Koch

Au milieu : le glacier des Oulettes de Gaube. Le couloir de Gaube longe la Pique Longue et le Piton Carré

Depuis le refuge, de nombreux autres itinéraires sont possibles, comme la Hourquette d'Ossoue qui permet de rejoindre le refuge de Baysselance (2 651m) et le sommet du Vignemale. Mais ils demandent davantage de préparation car on évolue en haute montagne

Zoom sur le Petit Vignemale (3 032m) et son glacier éponyme

Entrée au refuge des Oulettes de Gaube (2 151m), but de cette randonnée

Vue en direction du col d'Arraillé (2 583m) la Hourquette d'Ossoue (2 734m)

A l'intérieur du refuge. Il y a pire comme vue...

Après une pause sur la terrasse du refuge, il est temps pour nous nous de faire demi-tour. Le soleil tape et sans chapeau ni casquette (grrr!) on fait avec ce qu'on a !

Le retour se fait par le même itinéraire qu'à l'aller

Depuis le lac de Gaube, deux possibilités : revenir par le sentier menant aux télésièges, ou poursuivre par le GR10 du côté de l'hôtellerie. Ce dernier est plus intéressant et permet notamment de contempler le lac des Huats (1 666m) mais nous préférons reprendre les télésièges. Mauvaise surprise pour nous à notre arrivée aux télésièges (vers 18h) : ils sont fermés ! Nous n'avons pas d'autres choix que de passer 20-25 min à descendre par un sentier qui suit la ligne des télésièges en zig-zag (pénible et sans intérêt). Pensez-donc à vérifier les horaires avant de les emprunter !

Nous retrouvons la belle cascade du Pont d'Espagne, sous un ciel bleu cette fois

Retour au parking pour retrouver la voiture

Un superbe journée qui se termine !

Répondre