Randonnée jusqu’au pied du col des Sarradets . 2 416m et Pic des Tentes . 2 322m

with Pas de commentaire

Nous avons effectué cette randonnée quelques jours avant l’arrivée du mois de Juillet. Il restait encore trop de neige pour accéder au refuge des Sarradets sans être équipés (ni crampons ni batons….). Nous avons donc préféré stopper notre marche au pied du col des Sarradets (2 416m) pour faire demi-tour et terminé notre belle balade du haut du pic des Tentes (2 322m).

Informations principales :

  • Date : Le 28.06.2016
  • Niveau :

NIVEAU 3

Pour atteindre le Refuge des Sarradets et la Brèche de Roland, la difficulté varie beaucoup en fonction de la saison et des conditions du moment : attention aux névés (encore très présents fin juin) et aux pierres glissantes par temps pluvieux. Aucune difficulté pour le pic des Tentes si ce n’est marcher un peu.

  • Longueur : 9km (8km A/R parking – col des Sarradets + 500m A/R parking – pic des Tentes)
  • Dénivelé : 360m (260m col des Sarradets + 100m pic des Tentes)
  • Altitude min / max : 2 208m / 2 416m
  • Carte IGN TOP 25 : 1748 OT – Gavarnie/Luz-Saint-Sauveur/Parc National des Pyrénées
  • Carte, profil et altimétrie du parcours :

Remarque : Le trajet n’a pas été obtenu par un GPS sur le terrain. il a été tracé « à la main » a posteriori sur la carte à l’aide du planificateur de parcours Openrunner. L’itinéraire est approximatif, ne pas lui accorder une trop grande précision (tracé, distance, altitude, dénivelé…). L’utiliser plutôt comme un croquis, il ne remplace en aucun cas la carte détaillée indiquée en référence ci-dessus.

Pour voir la montée complète au refuge des Sarradets (2587m) et à la brèche de Roland (2807m) : Cliquer ici

 

Principales étapes :

 

Le port de Boucharo

randonnée vers le refuge des sarradets et pic des tentesDepuis le parking du col des Tentes (2 208m), le port de Boucharo (2 270m) s’atteint en 20min environ. La première partie est encore goudronnée, ensuite un tas d’éboulis bloque le passage des éventuels cyclistes désirant le rejoindre. Il donne l’accès au versant espagnol pour y rejoindre la vallée de Broto et le village de San Nicolás de Bujaruelo. C’est aussi la première étape pour se rendre au refuge des Sarradets (2 587m), à la Brèche de Roland (2 807m) ou encore au sommet du pic de Taillon (3 144m).

 

Le col des Sarradets

randonnée vers le refuge des sarradets et pic des tentes : col des sarradetsDepuis le port de Boucharo, il faut suivre le sentier montant à gauche, un panneau indique « Refuge de la Brèche » (compter 1h30 à 2h30 pour le rejoindre, selon la saison et les conditions ce temps est très variable). On prend alors de la hauteur en longeant le glacier des Gabiétous puis le Taillon en contre-haut sur notre droite. Les marmottes sont très courantes dans cette zone. Nous avons rencontré de longs névés très tôt, ce qui est devenu difficile pour nous de continuer notre marche. Sans équipements adéquats, nous avons préférés nous arrêtés à la base du col des Sarradets (2 416m). Mais cela vallait tout de même le détour ! Le lieu nous offre un panorama à 180° sur les plus hauts sommets pyrénéens d’Ouest en Est : Garmo Negro (3 046m), Vignemale (3 298m), Pic d’Ardiden (2 988m), Pic du Midi de Bigorre (2 876m), Pic du Néouvielle (3 091m), Pics d’Astazou (3 071m)…

Le pic des Tentes

randonnée vers le refuge des sarradets et pic des tentes

De retour au parking, un panneau indique la direction du pic des Tentes (2 322m). On arrive en haut plutôt facilement en suivant un sentier bien marqué et creusé. Du sommet schisteux du pic, une table d’orientation nous présente l’immense panorama, notamment une partie du Cirque de Gavarnie et la Brèche de Roland (que nous ferons une prochaine fois !). Le col des Tentes est également superbe avoir du haut du pic. Il est possible d’obtenir une vue plus large sur le cirque en allant jusqu’au pic de la Pahule (2 292m).

 

 

 

La rando en images :

 

Départ depuis le parking du col des Tentes (2 208m). Vue sur l'imposant pic du Taillon (3 144m) et en arrière-plan à gauche le Casque du Marboré (3 006m)

Le pic des tentes (2 322m) où nous terminerons notre randonnée

Nous empruntons le sentier qui mène au Port du Boucharo (compter environ 20min)

Vue sur les pâturages de la vallée de Pouey Aspé

La vallée de Pouey Aspé permet de rejoindre le village de Gavarnie. Depuis le port de Boucharo, il est possible d'emprunter un sentier pour se rendre à la cabane des Soldats (1 954m)

En à peine quelques minutes nous pouvons déjà observer les sommets emblématiques des Pyrénées. Ici le Pic du Midi de Bigorre (2 876m) devancé de gauche à droite par les pics de Letious (2 589m), Cumiadères (2 623m) et le Soum de Maucapera (2 598m)

Arrivée au port de Boucharo (2 270m). Le terrain est composé de nombreux éboulis

Les marmottes sont nombreuses dans le secteur

Vue vers l'Ouest en direction de du massif de la Tendeñera et de la Reserva National de Viñamala côté espagnol

Depuis le Port de Boucharo, suivre le sentier menant au Refuge de la brèche (Sarradets). Il est indiqué 1h30 de marche mais cela varie énormément selon les conditions d'enneigements

Panorama vers le Nord-Est, en direction du Pic du Midi de Bigorre et du massif du Néouvielle. On peut voir une partie du chemin parcouru depuis le parking

Poursuivre sur le même sentier en longeant les Gabiétous et le Taillon

Le célèbre Pic du Midi de Bigorre (2 876m)

Pour lors le sentier est facilement identifiable et nous conduit tout droit vers le pic des Sarradets (2 741m)

Les premiers névés font leur apparition

Pour le moment ce n'est pas gênant car il y a peu d'épaisseur de neige et surtout le sentier est plat. Derrière le pic des Sarradets se dévoilent les pics d'Astazou (3 071m)

Une marmotte se montre dans la neige en contre-bas du sentier

Plus nous avançons plus la pente se raidit, et les névés sont de plus en plus longs. Nous nous rendons rapidement compte que sans crampons ni bâtons (touristes va!) cela va vite poser problème...

Un hélicoptère effectue des allers-retours entre le col des Tentes et le versant Sud de la Brèche de Roland

Il devient quelque-peu difficile de repérer le sentier

Les passages sur un sentier en terre sont devenus rares. Le dénivelé se durcit et notre progression devient de plus en plus lente

Mais cela ne nous empêche pas de profiter du paysage grandiose qui nous entoure. Vue vers le Nord et le pic d'Ardiden (2 988m)

Vers l'Ouest : le massif du Vignemale est superbe à voir

Petit Sarradets (2 499m)

Sans équipement cela devient franchement galère XD

Plus sérieusement le sentier est étroit et devient très glissant, nous décidons de nous arrêter quelques mètres plus loin, sur de gros blocs.

Le col des Sarradets n'est plus très loin, mais cela n'était pas très prudent d'aller plus loin sans équipements adéquats !

Un groupe de japonais, accompagné de leur guide, semblent avoir eux aussi beaucoup de mal à avancer. L'un d'eux fera même tomber son bâton plus mètres plus bas, le guide a dû s'employer! 🙂

Petite pause de 30min avant de rebrousser chemin, la vue est magnifique

Lucie prend la pose devant le Piméné (2 801m), le pic Long (3 192m) et le pic du Néouvielle (3 091m)

Nous croisons la route de moutons sur le retour

Descendre rendent les névés plus glissants que lors de la montée. Devant nous se dresse le pic des Tourettes (2 635m)

Retour au port de Boucharo

Dernière vue sur la vallée Pouey Aspé avant de retrouver le parking

Des vautours fauves observent ce qui se passe en-dessous d'eux

Stoppés par la neige, nous avons dû écourté notre randonnée vers le refuge des Sarradets (2 587m). Nous profitons du temps qu'il nous reste pour rejoindre le sommet du pic des tentes (accès direct depuis le parking, environ 20min de marche)

Vue sur le col des Sarradets et son pic éponyme. C'est à cet endroit où il faut traverser une cascade. Pas de difficulté particulière en l'absence de neige mais attention aux pierres très glissantes

De gauche à droite : Grand Astazou (3 071m), Petit Astazou (3 015m), le Marboré (3 252m) et les pics de la Cascade de Gavarnie

Vue en direction du Refuge de la Brèche, au fond le Casque du Marboré (3 006m)

Le paysage est époustouflant : on peut voir la fameuse Brèche de Roland (2 807m), le doigt de la fausse Brèche (2 944m) et le Taillon (3 144m)

La Brèche de Roland

Pic du Midi de Bigorre (2 876m)

Vue sur le col des Tentes depuis le sommets du pic. Au fond : le lac des Espécières (ou de Luhos) à 2 334m

Le col des Tentes serpente dans un paysage sauvage

Le col des Tentes conduit à la station de Gavarnie-Gèdre

Après être redescendu du col : panorama sublime vers le Cirque de Gavarnie et sa célèbre cascade, la plus haute d'Europe (haute de 423m)

 

Répondre